Bifrost n°68 - spécial Ian McDonald

Toujours trois guerres en retard, je lis néanmoins avec plaisir chaque numéro de Bifrost en ma possession. Celui-ci, je me le suis enfilé juste avant les Utopiales 2013, juste pour le plaisir d'en découvrir un peu plus sur Ian McDonald avant de le rencontrer à Nantes.

+++ Les Nouvelles +++

"Pluies sombres" de Thierry Di Rollo est bien sur un texte noir. En même temps, c'est pas comme si on s'attendait à ce que l'auteur nous offre de la fantasy comique du genre de celle de  Terry Pratchett. Non, le Français est plutôt calé dans le  registre noir et dans ce genre il s'en sort bien. "La vie ne vaut rien" est d'ailleurs une expression qui ressort régulièrement dans le texte, sorte d'aphorisme que d'autres comparerait à Cioran. Noir et déprimant le texte nous offre le récit d'un homme de 60 ans qui au seuil de sa vieillesse choisit de passer par un cycle de 20 clonages pour pouvoir accéder aux colonies flottantes, sorte de paradis spatial pour l'homme vivant aujourd'hui dans un monde dévasté. Un texte qui m'a donné envie de replonger dans l'univers déprimant de Di Rollo.

"La petite déesse" de Ian McDonald est un récit que l'on trouve également au sommaire du recueil éponyme paru chez Lunes d'encre. Une novella sympathique mais qui ne m'a pas entièrement touché. L'histoire se déroule au Népal où une jeune fille, Kumari, va devenir la nouvelle incarnation de la déesse. On y vivra son parcours dans une prison dorée et sa chute lors du premier sang s'accompagnant de son retour à la vie normale. L'auteur nous emmène bien dans un récit SF par la prégnance continuelle de la technologie avancée et futuriste. Mais ce qui est intéressant dans le récit, c'est essentiellement le développement du personnage, ce qui  fait l'un des points forts de McDonald. Sans oublier le décor exotique et l'immersion dans une culture toute autre que la notre. Un joli travail une fois de plus. 

+++ Pour le reste du contenu +++

Le point fort de ce numéro est l'interview fleuve de Ian McDonald menée par Thomas Day. Un long entretien qui permet d'en découvrir un peu plus sur l'auteur, sa manière d'aborder le récit, de travailler, d’insuffler un sens à ses textes, etc. Continuer comme cela chez Bifrost, ces interviews sont des joyaux, de petites pierres précieuses qui nous offrent de belles rencontres et qui serviront probablement de matière intéressante à de futurs chercheurs dans le domaine de la littérature de l'imaginaire.

Derrière cela on retrouve une série d'article sur les livres de Ian McDonald, guide de lecture bien construit, dont un article sur "Le Fleuve des Dieux" que je n'ai pas encore lu (honte sur moi!). 

On retrouve également les chroniques habituelles ainsi qu'un article scientifiques sur le boson de Higgs.

Oh, tant que j'y suis, je confirme le fait que Ian McDonald est un auteur vraiment sympathique, agréable et intéressant. Le rencontrer aux Utopiales 2013 est discuter avec lui et sa femme fut un plaisir. Ce genre de rencontre nourrit la passion de la lecture. 

Bifrost est une revue à commander chez votre libraire ou en ligne ici (papier et numérique)

Bifrost n°68 - spécial Ian McDonald Bifrost n°68 - spécial Ian McDonald Reviewed by Julien le Naufragé on lundi, décembre 09, 2013 Rating: 5

2 commentaires:

  1. Ian McDonald, c'est bon, mangez-en !
    D'ailleurs, j'en ai sur ma PAL, je vais m'y mettre !

    RépondreSupprimer
  2. Perso je dois lire "Le fleuve des dieux", sinon je passerai bientôt pour un looser ;-)

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.