"Le Mahabharata" et "La tentation des Indes"

Le Mahabharata et la tentation des indes

Voici deux ouvrages qu'il m'est bien difficile de résumer, d'abord parce que leur lecture datent d'il y a deux mois environ, ensuite parce que l'un est juste le plus grand texte indien et l'autre un récit de voyage vers les Indes. Deux ouvrages excellents qui confirment mon envie d'un jour aller voir l'Inde.



"Le Mahabharata" par Jean-Claude Carrière


La Mahabharata
Le "Mahabharata" est à l'origine un très long poème écrit en sanskrit. Il est avec le "Ramayana" l'un des deux grands textes sacrés qui ont fondés la mythologie hindoue. Que le "Mahabharata" soit un texte collectif ou l'oeuvre d'un seul et même poète n'a que peu d'importance selon moi, par contre ce qui impressionne aujourd'hui encore, c'est la taille de ce texte long de 250 000 vers, soit dix fois plus que "L'Iliade" et "L'odyssée" réunis ensemble, près de 12.000 pages, soit en gros 15 fois la "Bible". L'histoire raconte également que ce texte aurait été écrit en 300 avant J.C en réponse à la montée du Boudhisme. 

Toujours est-il que le "Mahabharata" est la grande épopée indienne, un récit épique qui possède un processus narratif hyper inventif. Issu de la tradition orale, ce texte nous fait suivre un certain Vyasa qui conte son récit à un jeune enfant. Ganesha lui-même, le dieux à tête d'éléphant, se fera le scribe de cette fabuleuse épopée. Alors que le récit est conté, l'histoire se déroule sous les yeux de l'enfant, physiquement ou presque, à tel point que parfois nos trois protagonistes interviennent directement dans le récit.

Le "Mahabharata" nous raconte la guerre entre deux clans : les Pandavas et les Kauravas. Au travers de ce récit épique se croiseront les dieux, les demi-dieux et les héros de l'Inde, un texte où Krishna le Bienheureux, huitième avatar de Vishnou, apparait également et prend un rôle important notamment dans le célèbre chapitre "La Bhagavad-Gita".

Le "Mahabharata" tel qu'écrit ici par Jean-Claude Carrière est bien sur une version abrégée qui tient en 300 pages. Un version bien plus courte que l'originale et qui rend ce texte bien plus accessible, simplifiant le récit et le rendant probablement plus lisible pour les occidentaux que nous sommes. Un très bon livre qui m'a permis de découvrir un texte classique de l'Inde dans un format abrégé et plus accessible que l'original. Peut-être passerais-je maintenant au film de Peter Brook, "Le Mahabharata" (1989), si je trouve le temps de visionner un film long de 6 heures...


"La tentation des Indes" de Olivier Germain-Thomas


La tentation des Indes - Olivier Germain-Thomas
J'avais pu lire par le passé "Le Bénarès-Kyoto" d'Olivier Germain-Thomas et j'avais beaucoup aimé son récit de voyage de l'Inde vers le Japon. Avec "La tentation des Indes", il nous conte son voyage depuis l'Europe vers l'Inde, un voyage à la recherche de lui-même, d'une vérité propre aux savoirs mystiques hindous ainsi qu'une rencontre de l'autre au travers de la route et du voyage en train.

Au travers d'une écriture habile, Olivier Germain-Thomas raconte son voyage. Une petite description d'un lieu, une rencontre improbable ou un instant simplement magique par sa banalité, ou encore une réflexion philosophique amenée par cette rencontre de l'autre. "La tentation de l'Inde" , écrit en 1978-79, offre une vision du monde qui n'est plus. On sent au travers du voyage, via la Grèce, la Turquie et l'Afghanistan, que des tensions sont déjà présentes dans les lieux traversés, que tout était en place pour amener l'état actuel de cette partie du monde.

Arrivé en Inde, c'est la rencontre avec un pays pauvre mais beau, plein de couleurs et de différences, un monde où l'étranger c'est lui, le voyageur. A la recherche de lui-même, Olivier Germain-Thomas va également se confronter aux rituels, au bouddhisme et à l'hindouisme, cherchant ainsi à trouver quelque chose, une vérité ou non, mais quelque chose qui peut l'aider à se développer lui-même. Mais face à son image d'étranger, souvent on lui sert les boniments pour touristes, pas facile finalement de trouver ce que l'on a tant espéré ou désiré.

"La tentation de l'Inde" est un bon livre. Poétique et philosophique, le récit d'Olivier Germain-Thomas nous amène ailleurs, à la rencontre de l'autre et d'un tout autre monde que celui de l'occidental. Si certains passages peuvent paraître hermétiques à qui n'a pas fait le voyage, il reste que ce livre est un très chouette ouvrage qui confirme une envie de découvrir ce pays haut en couleurs bien que pauvre.

"Le Mahabharata" et "La tentation des Indes" "Le Mahabharata" et "La tentation des Indes" Reviewed by Julien le Naufragé on vendredi, décembre 30, 2016 Rating: 5

4 commentaires:

  1. Ah c'est bon de savoir qu'il existe une version abrégée de cette saga. J'avais été tentée par une adaptation en roman de fantasy à une époque mais je crois que c'était tout aussi massif que l'original de mémoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien plus court que l'original, de fait ;-) Sinon c'était quoi le roman en fantasy que tu mentionnes ?

      Supprimer
  2. Après vérification c'est une adaptation du Ramayana à laquelle je pensais. 7 tomes écrits par par Ashok K. Banker, mais seuls 3 ont été traduits à priori. Je me suis juste plantée d'épopée, j'étais pas loin xD

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.